Taxi 5

No votes yet.
Please wait...

Un film de Franck Gastambide – 11 avril 2018

Sylvain Marot, superflic parisien et pilote d’exception, est muté contre son gré à la Police municipale de Marseille. L’ex-commissaire Gibert, devenu maire de la ville et au plus bas dans les sondages, va alors lui confier la mission de stopper le redoutable « Gang des Italiens », qui écume les bijouteries à l’aide de puissantes Ferrari. Mais pour y parvenir, Marot n’aura pas d’autre choix que de collaborer avec le petit-neveu du célèbre Daniel, Eddy Maklouf, le pire chauffeur VTC de Marseille, mais le seul à pouvoir récupérer le légendaire TAXI blanc.

Bon, ça va être rapide, comme chronique, 2 étoiles, ça ne mérite pas plus.

Franck Gastambide a vraiment un coup de cul énorme que le film reste à l’affiche plus de huit semaines. C’est uniquement grâce à la notoriété de la saga Taxi que ça a pu se faire et rien de plus.

Je me suis décidée à aller voir le film seulement le 21 juin en sachant pertinemment que j’allais en dire du mal.

Désolée, je suis de la génération 98, et comme les anciens, je peux dire : « avant, c’était le bon temps ». (rire)

Pour moi, c’est vraiment la première bad chronique de l’année.

Bande-annonce ci-dessous.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire