En Eaux Troubles

En Eaux Troubles Un film de Jon Turteltaub, sortie 22 août 2018 Un film 3 étoiles

Au cœur de l’océan Pacifique, le sous-marin d’une équipe de chercheurs a été attaqué par une créature gigantesque qu’on croyait disparue : le mégalodon, un requin préhistorique de 23 mètres de long.
Le sauveteur plongeur Jonas Taylor doit risquer sa vie pour sauver les hommes et les femmes prisonniers de l’embarcation… et affronter le prédateur le plus terrible de tous les temps.
Si vous avez envie de passer un bon moment de détente, ce film a de quoi vous satisfaire. Le scénario n’est pas extraordinaire, mais les effets spéciaux sont à la hauteur de ce monstre des mers.
Comme à son habitude, Jason Statham, le héros de ce blockbusteur, tient parfaitement son rôle.
Cela dit, malgré la pointe d’humour que le réalisateur, Jon Turteltaub, a voulu intégrer dans certaines scènes, les dialogues n’ont rien d’extraordinaire.
On ne peut s’empêcher de penser aux Dents de la Mer et c’est vrai que quand on y pense, on se rend vite compte que ce film culte est loin de se faire détrôner. Mégalodon ou pas. Comme le dit l’adage, « ce n’est pas la taille qui compte » (rire) !
C’est donc un petit 3 étoiles qui vient conclure cet article.

 

BlackkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan

BlackkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan Un film de Spike Lee, sortie le 22 août 2018 Un film 4 bonnes étoiles

Au début des années soixante-dix, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l’histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

En se faisant passer pour un extrémiste, Stallworth contacte le groupuscule : il ne tarde pas à se voir convié à en intégrer la garde rapprochée. Il entretient même un rapport privilégié avec le « Grand Wizard » du Klan, David Duke, enchanté par l’engagement de Ron en faveur d’une Amérique blanche. Tandis que l’enquête progresse et devient de plus en plus complexe, Flip Zimmerman, collègue de Stallworth, se fait passer pour Ron lors des rendez-vous avec les membres du groupe suprémaciste et apprend ainsi qu’une opération meurtrière se prépare. Stallworth et Zimmerman font alors équipe pour neutraliser le Klan, dont le véritable objectif est d’aseptiser son discours ultra-violent pour séduire le plus grand nombre.
Basée sur une histoire vraie, BlackkKlansman est savoureusement bien mise en scène par le réalisateur engagé Spike Lee.
La bande originale, soigneusement choisie, met en valeur les actions du film.
Ce que je trouve intéressant dans BlackkKlansman, c’est que Spike Lee ne nous montre pas qu’un seul côté de l’histoire, il nous fait découvrir également le point de vue des Black Panthers.
Je peux vous dire une chose, c’est que l’ignorance sera toujours à l’opposé du savoir.
Savoir, c’est pouvoir, pouvoir un jour vivre les uns avec les autres sans s’entre-tuer. Mais ça, c’est une utopie…
Je vous conseille de voir ce film pour le caractère historique qu’il apporte et le témoignage sur une Amérique qui file vraiment un mauvais coton (sans vilain jeu de mots).
Malheureusement, on n’est pas passé loin nous non plus, il n’y a pas si longtemps.
C’est donc un excellent 4 étoiles qui vient conclure cet article.

 

Alpha

Alpha Un film d’Albert Hughes, sortie le 22 août 2018 Un film 5 étoiles

En Europe, il y a 20 000 ans, durant le Paléolithique supérieur, un jeune homme part braver une nature dangereuse et inhospitalière afin de retrouver le chemin de sa tribu.
Le réalisateur, Albert Hughes, a imaginé le début de son film de façon très surprenante mais néanmoins intéressante, ce qui fait que l’on ne quitte jamais le héros.
Servi par des images magnifiques et des prises de vue spectaculaires, le scénario se suffit à lui-même.
Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
Pour moi, c’est l’un des meilleurs films que j’aie vus au cinéma cette année pour le moment après Hostiles de Scott Cooper avec Christian Bale.
Je vous conseille vraiment d’aller le voir, vous ne le regretterez pas.
C’est donc un excellent 5 étoiles qui vient conclure cet article.