Taxi 5

Un film de Franck Gastambide – 11 avril 2018

Sylvain Marot, superflic parisien et pilote d’exception, est muté contre son gré à la Police municipale de Marseille. L’ex-commissaire Gibert, devenu maire de la ville et au plus bas dans les sondages, va alors lui confier la mission de stopper le redoutable « Gang des Italiens », qui écume les bijouteries à l’aide de puissantes Ferrari. Mais pour y parvenir, Marot n’aura pas d’autre choix que de collaborer avec le petit-neveu du célèbre Daniel, Eddy Maklouf, le pire chauffeur VTC de Marseille, mais le seul à pouvoir récupérer le légendaire TAXI blanc.

Bon, ça va être rapide, comme chronique, 2 étoiles, ça ne mérite pas plus.

Franck Gastambide a vraiment un coup de cul énorme que le film reste à l’affiche plus de huit semaines. C’est uniquement grâce à la notoriété de la saga Taxi que ça a pu se faire et rien de plus.

Je me suis décidée à aller voir le film seulement le 21 juin en sachant pertinemment que j’allais en dire du mal.

Désolée, je suis de la génération 98, et comme les anciens, je peux dire : « avant, c’était le bon temps ». (rire)

Pour moi, c’est vraiment la première bad chronique de l’année.

Bande-annonce ci-dessous.

Les dents, pipi au lit !

Emmanuel Gillibert – 28 mars 2018 … Film 2 étoiles

Antoine est un célibataire endurci, fêtard et séducteur. Il vit dans un magnifique appartement parisien avec Thomas, son colocataire, où les soirées arrosées battent leur plein toutes les semaines. Lorsque Thomas part vivre à Los Angeles, il trouve à Antoine un nouveau colocataire pour le remplacer… « Jeanne, 1m70, yeux bleus ». Si la description fait saliver Antoine, il ne sait pas encore que la charmante Jeanne n’emménage pas seule… mais accompagnée de ses deux enfants : Théo, 8 ans, et Lou, 5 ans !

Antoine, qui est loin d’être un papa poule, va goûter bien malgré lui aux joies de la vie de famille…

Cette comédie française est plutôt réussie, le scénario est bien écrit, la mise en place et les acteurs à la hauteur.

Seul problème, même s’il y a des enfants qui jouent dans le film, ils ont la chance d’être protégés de, « attention spolieur », la scène de mime qui représente de A à Z une relation sexuelle, ce qui n’est pas le cas des enfants dans la salle.

J’ai été obligée de dire à l’enfant de 10 ans que j’avais emmené au cinéma de boucher ses oreilles pendant que je lui cachais les yeux !

Je n’étais vraiment pas contente.

C’est donc un bon 2 étoiles qui vient conclure cet article avec l’avertissement d’une interdiction aux moins de 16 ans. Faut quand même pas déconner !

Bande-annonce ci-dessous.

Un raccourci dans le temps

Ava DuVernay – 14 mars 2018 – Film 1 étoile

Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède ─ tout comme son petit frère Charles Wallace ─ un don rare qu’elle n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – madame Quidam, madame Qui, madame Quiproquo – venues sur Terre pour l’aider à le retrouver.

Ce film signé Disney est pour moi complètement raté, on s’ennuie sérieusement. Le monde imaginaire que l’on est censé pénétrer est fade et sans saveurs…

J’ai vraiment rien à dire de positif sur le film, à part peut-être que l’esthétique des personnages était pas mal, dommage que le scénario soit inexistant.

Je donne donc une seule étoile à ce film par respect pour le réalisateur.

Bande-annonce ci-dessous.

Love Happens 

Brandon Camp – 2009 – Film 2 étoiles

Ce film parle du deuil de façon un peu étrange et assez dérangeante pour moi.
Nous, Européens, nous ne participons pas à des séminaires sur le deuil de nos proches.
Éventuellement à une veillée funèbre collective lors de décès touchant la population de notre pays ou en guise de soutien pour nos alliés.
Bien sûr, c’est également un film sous couvert de rencontre amoureuse.
Je suis plutôt partagée, c’est donc 2 petites étoiles et demie qui viennent conclure cet article.

Bande-annonce ci-dessous.

Conspiracy 

Michael Apted – 31 mai 2017 – Film 1 étoiles

Noomi Rapace incarne un agent secret américain basé à Londres forcé de reprendre du service après un attentat qu’elle n’a su éviter.
Le réalisateur, Michael Apted, n’est pas Paul Greengrass, les scènes d’action et de corps-à-corps son mal filmées. Sur l’affiche, on nous vend le film comme un Jason Bourne au féminin, mais il n’y a que le casting qui m’ait donné envie d’aller voir le film : Michael Douglas, John Malkovich, Toni Collette et Orlando Bloom.
Le scénario n’a aucune cohérence, il est sans queue ni tête, la mise en scène est très moyenne, à tel point qu’il n’y a pas grand-chose à dire de positif de ce film sans grand intérêt. Je donne donc 1 seule étoile, par respect pour le réalisateur.

Bande-annonce ci-dessous.

Dunkerque 

Christopher Nolan – 19 juillet 2017 – Film 2 étoiles

Mais quelle déception !!!
Ce n’est pas possible, les critiques et moi, nous n’avons pas dû visionner le même film…
Il est d’une platitude incroyable, je me suis vraiment ennuyée, les dialogues sont quasi inexistants et pour la plupart privés de vraie émotion.
Christopher Nolan est tout simplement passé complètement à côté de son film sur ce désastre militaire d’une ampleur quasiment inégalée.
C’est vraiment dommage, car encore une fois, c’est un réalisateur que je suis depuis de nombreuses années.
C’est donc avec beaucoup de tristesse que je ne donne que 2 étoiles à ce film, qui aurait pu être un chef-d’œuvre tant il était attendu par la plupart d’entre nous.

Bande-annonce ci-dessous.

Everything, Everything 

Stalla Meghie – 21 juin 2017 – Film 2 étoiles

Une adolescente ne peut sortir de chez elle sous peine de ne pas survivre au monde extérieur.
Malgré une bonne réalisation, le scénario n’est pas assez travaillé, le dénouement apparaît bien trop tôt et rend la dernière heure du film inintéressante.
C’est donc un 2 étoiles qui vient conclure cet article assez mince, je vous l’accorde, mais dans le souci d’éviter de spolier Everything, Everything, je ne peux en dire plus. À vous de juger.

Bande-annonce ci-dessous.

La Grande Muraille

Yimou Zhang – 11 janvier 2017 – Film 2 étoiles

Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder.
William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde.
L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures mons-trueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité.
Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’Humanité.
C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa vé-ritable vocation : l’héroïsme.
L’esthétique des guerriers et les décors sont de toute beauté, mais le scénario est creux et pas assez travaillé.
Je me suis sévèrement ennuyée.
D’où une note à la hauteur de ma déception : 2 petites étoiles.

Bande-annonce ci-dessous.