BlackkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan

BlackkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan Un film de Spike Lee, sortie le 22 août 2018 Un film 4 bonnes étoiles

Au début des années soixante-dix, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l’histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

En se faisant passer pour un extrémiste, Stallworth contacte le groupuscule : il ne tarde pas à se voir convié à en intégrer la garde rapprochée. Il entretient même un rapport privilégié avec le « Grand Wizard » du Klan, David Duke, enchanté par l’engagement de Ron en faveur d’une Amérique blanche. Tandis que l’enquête progresse et devient de plus en plus complexe, Flip Zimmerman, collègue de Stallworth, se fait passer pour Ron lors des rendez-vous avec les membres du groupe suprémaciste et apprend ainsi qu’une opération meurtrière se prépare. Stallworth et Zimmerman font alors équipe pour neutraliser le Klan, dont le véritable objectif est d’aseptiser son discours ultra-violent pour séduire le plus grand nombre.
Basée sur une histoire vraie, BlackkKlansman est savoureusement bien mise en scène par le réalisateur engagé Spike Lee.
La bande originale, soigneusement choisie, met en valeur les actions du film.
Ce que je trouve intéressant dans BlackkKlansman, c’est que Spike Lee ne nous montre pas qu’un seul côté de l’histoire, il nous fait découvrir également le point de vue des Black Panthers.
Je peux vous dire une chose, c’est que l’ignorance sera toujours à l’opposé du savoir.
Savoir, c’est pouvoir, pouvoir un jour vivre les uns avec les autres sans s’entre-tuer. Mais ça, c’est une utopie…
Je vous conseille de voir ce film pour le caractère historique qu’il apporte et le témoignage sur une Amérique qui file vraiment un mauvais coton (sans vilain jeu de mots).
Malheureusement, on n’est pas passé loin nous non plus, il n’y a pas si longtemps.
C’est donc un excellent 4 étoiles qui vient conclure cet article.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *