Equalizer 2

Un film d’Antoine Fuqua, sortie le 15 août 2018

Denzel Washington endosse pour la deuxième fois le costume de cet
ex-agent secret pas tout à fait retiré des affaires, solitaire, philosophe
et amateur de livres, qui laisse toujours une chance à son adversaire
avant de le ratatiner. Si vous avez aimé Equalizer 1, vous adorerez le 2,
pas pour le scénario, qui tient sur un ticket de métro, ni pour l’intrigue,
qui se résume à « je vais tous les tuer jusqu’au dernier, la seule
déception que j’éprouverai, c’est que je ne puisse le faire qu’une fois ».
Ce sera pour le sourire de Denzel Washington quand ça va et sa moue
qui annonce les prémices de son irritation quand ça ne va pas, ainsi
que pour la mise en scène efficace d’Antoine Fuqua : elle reste sobre
pour illustrer une violence brute et sans fioritures, agrémentée de
ralentis précurseurs qui fait monter la tension.
Mais comme dans le premier volet, il y a quelques longueurs, c’est
pourquoi je ne donne que 4 étoiles.

Bande-annonce ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *